La vie dont nous rêvions_MichelleSacks

Titre : La vie dont nous rêvions

Auteur : Michelle SACKS

Éditeur : Belfond

Date de parution : 02 mai 201951

Résumé :  Sam et Merry ont quitté New York pour s’installer dans un cottage en Suède et élever leur bébé au grand air. Loin de la grande ville, de ses tentations, de sa souillure, les voilà libres de se réinventer.
Sam, en homme viril et fidèle qui assure le confort et la protection des siens.
Merry, en tendre épouse qui s’adonne à ses nouveaux devoirs de mère au foyer.
Le tableau idéal : au cœur de la nature, l’homme, la femme, l’enfant.

Mais aussi Francesca, la meilleure amie de toujours, venue leur rendre visite.
Francesca, la citadine, la sublime, la femme libre.
Francesca, qui ne se sent chez elle nulle part, qui n’a jamais été choisie par un homme, et qui a de très vieux comptes à régler…

Dans ce lieu de quiétude absolue, l’espace infini a tôt fait de devenir une prison, et la solitude, un miroir tendu à la noirceur des âmes. Tout n’est que mensonge, duplicité et, tandis qu’à la clarté de l’été succède l’obscurité de l’hiver, l’idylle se meut peu à peu en un huis clos hautement toxique.

Mon avis :  Bon, il va de soit que je n’étais manifestement pas dans le public cible! Ouf! Quel roman aux saveurs psychodramatique. Habituellement, j’aime bien en lire un de temps en temps pour me sortir de mes lectures habituelles. Mais ici, ouf, une lecture troublante à la limite malsaine.

Je peux vous dire que de me retrouver dans la tête de Merry, Sam ou Francesca m’a troublé d’une manière assez unique. J’étais à la limite effrayée. Je ne peux pas croire que des gens aux apparences si saints d’esprit et heureux peuvent se révéler si odieux affublé d’un cœur de pierre. C’est surtout Merry qui est venu me chercher. Ou plutôt me traumatisé. Par sa nonchalance et le mépris qu’elle éprouve pour son fils unique. Sa personnalité se retrouve réellement aux antipodes de la mienne. J’en ai eu mal au cœur. Pauvre petit Conor.

Si vous êtes un fan de ce genre de roman, où le drame psychologique est à l’honneur et où les personnages vous surprendront d’une manière assez intense, vous allez adorer! C’est hypnotisant, saisissant, troublant.

Par contre, pour mon petit cœur fragile de mère, je dois vous dire que j’ai eu de la difficulté à en tirer du plaisir en le lisant. Le malaise est au cœur de l’histoire. Une sorte de sentiment qui rode tout au long du livre. Vraiment troublant!

medailles-recompenses3MC

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s