L’allégorie des truites arc-en-ciel_Marie-Christine_Chartier

Titre : L’allégorie des truites arc-en-ciel

Auteur :  Par Marie-Christine Chartier

Éditeur :  Les Éditions Hurtubise

Date de parution : 24 mai 2018

Résumé :  Max et Cam sont amis. C’est une de leurs seules certitudes. Sauf que la ligne entre l’amour et l’amitié, c’est comme de la peau : au fil du temps, elle s’amincit.

Max a un peu le syndrome de l’enfant-roi, cela dit c’est un gars cool, sociable et insouciant. Sa relation avec ses parents est complexe. Il aime les femmes et les femmes le lui rendent bien.

43

Max aime Cam, surtout, mais il ne sait pas comment s’y prendre avec elle. C’est dur d’aimer quelqu’un quand on a peur de tout gâcher.

Cam est brillante, sensible et meurtrie. Son monde est petit, son coeur énorme. Elle termine une maîtrise, ira au doctorat. Elle rêve d’être artiste, sera probablement professeure. Cam aime Max, mais c’est dur d’aimer quand on s’est si souvent fait briser.

Que faire quand on aime quelqu’un, mais qu’on ne sait pas si aimer suffit?

Un roman à deux voix qui saura séduire les lecteurs par son authenticité et son écriture tout en finesse.

 

Mon avis : J’ai, pour ce livre, le syndrome de la chronique blanche. Honnêtement, je ne sais pas trop quoi en dire et quoi en penser réellement.

C’était bon, mais en même temps, j’ai plus ou moins aimé. Pourtant, j’ai aimé, mais j’ai trouvé l’histoire un peu longue malgré que celle-ci ne fasse que 250 pages. De mon avis, il ne se passe pas grand-chose. Je n’ai rien contre me douter très fortement de la fin dès les premières lignes du roman. Au contraire, j’aime souvent parcourir les pages et suivre les péripéties des personnages jusqu’à ce qu’on arrive au ‘’ils vécurent heureux’’. Mais dans ce cas-ci, entre le début et la fin, il n’y a pas tant de différence. Ce roman est pour moi comme un lac. Calme et paisible. Il n’aura que quelques petits houlements créés par mes pas dans l’eau, mais jamais il n’y aura de vagues. Pourtant, j’aime me retrouver dans l’eau calme du lac.

L’auteure nous offre une plume bien rythmée, aux phrases créatives et rigolotes. J’ai adoré ses tournures de phrases. C’est différent et recherché.  Ça se lit bien. Par contre, dans ce cas-ci on relate plus des faits de la vie passée des deux personnages principaux. On revient toujours en arrière.

Bref, je suis réellement mitigée. On tourne autour d’eux. On ne va pas trop loin en profondeur. Même eux, est-ce qu’on les connait réellement à la fin? Oui, ils ont une relation spéciale depuis 4 ans, mais quoi d’autre? J’aurais voulu plus, je pense.  Reste que j’ai aimé la syntaxe, même adorée. J’ai apprécié aussi le franc-parler des personnages et me retrouver dans la tête de Cam et Max, mais je préfère quand ça bouge plus. Quand on va gruger plus loin dans la tête des personnages. Quand ça va plus loin que l’histoire d’amour.

medailles-recompenses212_3

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s