Pic de température_IsabellePetit

Titre : Pic de température

Auteur : Par Isabelle Petit

Éditeur :  Hurtubise

Date de parution : 31 octobre 2018

Résumé : À trente-quatre ans, Laurie ne veut pas d’enfant. Elle ne se sent pas encore prête à faire don de son corps, à sacrifier tout ce qu’elle aime de sa vie actuelle et à mettre sur pause sa carrière de journaliste pour accueillir les régurgitations, les couches et les nuits blanches.

89_

Son chum, lui, voudrait fonder une famille. Patient, il attend donc qu’elle change d’idée. Le temps passe et Laurie ne se décide toujours pas, ce qui suscite des tensions dans le couple. Sans compter qu’il y a cette petite blonde qui fait les yeux doux à son mari…

 

 

Mon avis :  C’est le deuxième livre que je lis de cette auteure. J’avais vraiment aimé ‘’Je n’ai plus 20 ans… et alors?’’ Dans ce roman, on retrouve la même fluidité, le même dynamisme qu’on avait eus avec son premier roman, mais avec un sujet complètement différent.

Malheureusement pour moi, le sujet ne m’a pas collé à la peau. Faut que vous compreniez que ce roman parle de Laurie, une femme dans la mi-trentaine avec une carrière fleurissante, qui, depuis le plus loin qu’elle se rappelle ne désire pas d’enfant. Juste ici, j’ai tiqué. J’ai toujours voulu avoir 4 enfants, et ce, dès mon plus jeune âge. Je priais également pour les avoir jeunes! Ayant aujourd’hui 4 enfants et que mon premier s’est pointé le bout du nez à la fin de ma 21e année… Je ne comprends pas Laurie. Et même à la fin du roman, je ne la comprends pas toujours complètement.

Laurie est si centrée sur elle-même que ça en est triste. J’ai de la difficulté à m’attacher à un personnage lorsqu’on sent qu’il n’y a qu’elle qui compte. Oui, elle finit par dire ‘’oui’’ à la maternité, mais son envie première d’avoir ENFIN un enfant n’est pas justifiable. Elle voit le ‘’projet’’ bébé comme on achète une voiture. Ça m’a déstabilisé. Vouloir un enfant doit tellement venir du cœur et non de la tête et être planifié comme si l’on prenait un rendez-vous chez le dentiste ou à la banque… Ce qui fait en sorte que Laurie m’a déçue. Je n’ai jamais réussi à m’attacher à elle.

Pourtant, c’est un roman qui se lit tellement bien. C’est rythmé, c’est limpide, mais ça manque de chaleur, ça manque d’action pour moi. On tourne qu’autour de la maternité et de la vie de Laurie. J’aurais aimé aller plus en profondeur. Connaître mieux les personnages secondaires.

On s’entend ici que c’est le sujet premier qui n’est pas venu se coller à moi, à mes goûts. Par contre, si vous êtes comme Laurie, incertaine face à la maternité, ce roman risque fortement de vous plaire. Surtout qui se lit très facilement. Mais pour ma part, l’appel de la maternité fut trop fort depuis trop longtemps pour apprécier l’histoire à sa juste valeur.

medailles-recompenses212_3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s