International Guy_T1_Paris_ AudreyCarlan

Titre : International Guy_T1_Paris

Auteur : Audrey Carlan

 Éditeur :  Hugo Roman

Date de parution :  Septembre 2018

Résumé : Un homme au service des femmes.

Découvrez le premier opus de l’agence de coaching dont vous ne pourrez plus vous passer. Faites la connaissance de Parker Ellis et ses comparses.

La première mission de l’agence International Guy se déroule à Paris dans l’univers des parfums.

70

Nos trois héros débarquent dans la capitale afin de venir en aide à Sophie, jeune héritière d’une grosse société. Le Dream Maker – Parker –, le Money  Maker – Royce – et le Love Maker – Bo – vont unir leurs forces et leurs compétences pour se mettre au service de la jeune femme.

Entre leurs mains expertes, elle va s’épanouir et devenir une chef d’entreprise efficace et sûre d’elle. Les trois experts sauront-ils rester professionnels face à l’éclosion d’une jeune femme sexy ?

 

Mon avis :  Bon! On dit au revoir à Mia et on se catapulte dans la vie de Parker, Bo et Royce. Un concept sensiblement pareil à celui de Mia, soit faire une destination différente dans chaque tome au travers ±150 pages.

Par contre, ce début de série est moins venu me chercher que celle de Calendar Girl. Ça manque d’assaisonnement! J’ai bien aimé, mais c’est comme trop beau. Trop facile. Parker mène une belle vie et rencontre des femmes sublimes et riches. Ça frôle drôlement le cliché à l’eau de rose!

Dans Calendar Girl, le passé noir et douloureux de Mia nous prenait en plein cœur. On sentait sa détermination à vouloir sortir de cet enfer et réussir à offrir une belle vie à sa sœur et à elle-même. Ici, l’action manque. Tout se passe trop bien. Les scènes de sexes sont aussi présentes, mais par chance, dans ce cas-ci, elles sont plus adéquates. Moins bestiales et purement sexuel. Le lexique employé est plus respectueux! Justement, Parker a à cœur le bien-être de la femme! Par contre, j’ai l’impression de me retrouver dans un feuilleton à l’eau de rose avec ces trois hommes beaucoup trop dévoués envers la femme! J’aurais apprécié être déstabilisé, surprise comme l’auteure avait fait avec la série de Mia.

Reste que ça se lit très bien. De valeurs nobles telles que l’amitié, le respect et la famille se faufilent tout au long de notre lecture. Je l’ai engloutie en une seule soirée, mais ça manque de mordant, de punch et d’intrigue!

C’est certain que je vais lire New York très prochainement, mais pour l’instant je suis moins accroché qu’à sa première série!

medailles-recompenses212

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s