Promets-moi le bonheur_SandraVerilli

Titre :  Promets-moi le bonheur

Auteur : Sandra Verilli

Éditeur :  Andara

Date de parution :   Février 2022

Résumé : Cameron Taylor est un joueur de hockey populaire. Il y a sept ans, sa vie a basculé lorsque son épouse est morte, le laissant seul avec leur fille. Aujourd’hui âgée de treize ans, Hayley éprouve des difficultés scolaires, et Cameron peine à naviguer à travers ses diverses responsabilités.

Alexandra Delcourt, quant à elle, a vu sa vie transformée le jour où son fiancé l’a quittée. Trois ans plus tard, elle en est encore à servir des déjeuners dans le restaurant de l’oncle de sa meilleure amie plutôt que d’exercer son métier d’enseignante, qu’elle a délaissé à la suite de sa rupture amoureuse.

Mon avis: Je commencerais tout d’abord par dire que j’ai lu ce roman d’une vitesse assez fulgurante! La plume de l’auteure est captivante. Mon bémol, vous me voyez venir, vient réellement de l’histoire en tant que telle.

Tout au long de ma lecture, j’espérais que l’auteure m’amène à une place qui dérogerait de ma pensée, celle qui était prévisible et clichée. Malheureusement, tout s’est déroulé comme prévu! De plus, je n’ai jamais été capable de concevoir qu’Alexandra était une femme de 27 ans. C’est peut-être le vocabulaire utilisé qui est trop enfantin ou les répétitions qui donnent l’impression que l’on se plonge dans un roman jeunesse? Pourtant, j’ai doré le lien père/fille entre Cameron et Hayley. J’ai adoré le lien d’amitié entre Stacy et Alex. C’est réellement au niveau de la relation entre Alex et Hayley qui m’a freiné. Elles semblent avoir le même âge.

Je ne sais si c’est parce qu’il manque des scènes ‘’d’adultes’’ justement. Lorsqu’on lit un roman adulte, on s’attend à ce que ces personnages agissent comme tel. Ici, le fait qu’on tourne autour du premier baiser pendant des centaines de pages m’a fait me demander ‘’Seigneur! Mais ils ont quel âge!’’

Vous savez, ce qui me suivez depuis des années, que je n’aime pas les romans érotiques, quand le sexe remplace l’histoire, mais j’ai toujours cru en l’équilibre. Quand la sensualité peut être présente sans être trop subjective, sans être déplacée ni vulgaire. Mais c’est mon avis très personnel!

Reste que j’ai apprécié les moments plus touchants par rapport aux réflexions faites à propos de la femme décédée de Cameron, mais il me manquait plusieurs éléments pour savourer pleinement ma lecture.

Je suis fort probablement la seule qui n’ait pas été renversée par ce roman, donc prenez cet avis avec un grain de sel 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s