Fausses routes_SophieLaurin

Titre :  Fausses routes

Auteur : Sophie Laurin

Éditeur : Hurtubise

Date de parution :  Juin 2021

Résumé : Juillet 2007. L’été s’annonce ennuyant pour Marjorie. Pendant que sa meilleure amie Sara est partie en road trip avec l’espoir inavoué de déclarer son amour à Sébastien, Marjorie, elle, contemple le désert qu’est sa vie amoureuse et tue le temps en compagnie de son ami Jean-Philippe. À 21 ans, Marjorie est à la croisée des chemins, là où se rencontrent la vie étudiante et la vie adulte. Si ses ambitions professionnelles sont claires, une question demeure: quand vivra-t-elle un amour réciproque ? Elle ignore encore que la prochaine année lui réserve son lot de surprises, puisque la voie qu’elle finira par emprunter ne sera peut-être pas celle qu’elle avait d’abord envisagée. Un œil sur la route, l’autre sur le rétroviseur, Marjorie se demande pourquoi toutes ses histoires d’amour finissent dans un cul-de-sac. Bien plus qu’un roman sur la recherche de l’âme sœur, Fausses routes est une histoire d’amitié, celle qui unit Sara et Marjorie depuis qu’elles ont l’âge de jouer à Téléphone Secret et qui dure encore à l’époque des CD gravés et des derniers clubs vidéo.

Mon avis : Je me suis plongé sur de fausses routes parce que j’avais bien aimé être en route vers nowhere.

Ouf, j’en suis sincèrement désolé, mais je n’ai pas aimé.

Tout au long de ma lecture, je me suis dit : mais pourquoi je lis ce roman? On s’en va où?

Et arrivée à la fin, j’ai été encore plus déçue.

Certes, le champ lexical utilisé, je l’aime énormément! Mais au niveau de l’histoire, je n’ai pas vu où était l’intérêt de nous raconter cette histoire. Lorsque je lis un roman, je veux être chamboulée, je veux tomber en amour, je veux vivre des émotions, sortir de ma vie avec mes aventures quotidiennes. Ici, je n’ai que suivi les petites aventures d’une adolescente ordinaire dans un quotidien commun.

Encore une fois, je suis totalement désolée, je voudrais tous les aimer. Vous dire qu’à chaque fois c’est excellent, mais j’en suis incapable.

Reste que je vous invite à vous faire votre propre opinion, les goûts de l’un ne sont pas les mêmes que les goûts de l’autre!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s