Toujours là pour toi_AmélieCroussette

Titre :  Toujours là pour toi

Auteur : Amélie Croussette

Éditeur : Les éditeurs réunis

Date de parution : mars 2021

Résumé : Elles sont cinq femmes dans la mi-vingtaine : Lily, la bohème écolo ; Ariane, l’artiste philosophe ; Kim, la perfectionniste pince-sans-rire ; Florence, l’ambitieuse passionnée et Anne-Sophie, l’idéaliste rassembleuse. Inséparables depuis l’enfance, elles forment un cercle d’amies pour le moins éclectique, mais vibrant d’authenticité. Au fil des saisons, les filles affronteront des vagues de défis, petits et grands. Tandis que Lily ratissera le bassin des célibataires à la recherche de la perle rare, Ariane réalisera que les eaux dans lesquelles elle baigne manquent cruellement d’éclat. Kim se retrouvera quant à elle prisonnière d’une relation houleuse pendant que Florence sombrera sous le poids de ses nombreuses responsabilités et qu’Anne-Sophie sera frappée de plein fouet par une terrible nouvelle. Entre les aléas du quotidien, les rêves inassouvis et les amours chaotiques, les copines devront se livrer à une certaine introspection… S’épuiseront-elles à force de ramer contre vents et marées ? La tendre complicité qui les lie leur permettra-t-elle de s’élever devant l’adversité ? 

Mon avis : Chronique qui est difficile pour moi. Parce que je suis consciente que l’auteure nous a quittés dernièrement. Parce que c’était un de ses rêves d’écrire un roman.

Mais je me dois de rester honnête malgré toute la sympathie et le respect que j’éprouve pour cette auteure.

Je n’ai pas embarqué. Il y avait trop de personnages, racontés du point de vue d’Anne-Sophie. Je trouvais ma lecture décousue et sans réel filon.

Pourtant, je croyais être touché. Émue. On s’entend, on parle du cancer. Pourtant, la partie d’Anne-Sophie, celle qui nous plonge directement au coeur d’un combat contre le cancer est plutôt médicale. Technique. On suit les étapes. On nous explique comment ça se passe, mais je n’ai pas senti l’émotion. On relate plus des faits, les évènements à venir.

Je ne sais pas pourquoi, mais je me suis sentie ailleurs, loin de l’histoire. Pourtant, c’est un sujet sensible, émotif et qui me touche énormément. C’est peut-être le fait qu’il y avait cinq histoires en parallèle… J’ai eu l’impression qu’on effleurait rapidement cinq vies différentes au lieu d’aller en profondeur sur une seule. Il m’a manqué de fluidité.

Bref, un sujet touchant, délicat, mais il m’aurait fallu plus de dialogues, d’interactions humaines, plutôt que d’avoir l’impression de lire un journal intime.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s