Rumeurs au bureau_KarineBergevin

Titre :  Rumeurs au bureau

Auteur :  Karine Bergevin

Éditeur : Andara

Date de parution : septembre 2020

Résumé : Patricia, début trentaine, est directrice des communications pour une entreprise en plein essor et maman monoparentale d’une (presque toujours) adorable fillette.
DÉVOUÉE ET PERFECTIONNISTE, ELLE MAÎTRISE TOUS LES ASPECTS DE SA VIE, SAUF PEUT-ÊTRE SES AMOURS… Lorsque son collègue de travail, le séduisant Gabriel, lui confie avoir rompu avec sa copine, les hormones de la jeune femme s’emballent, si bien qu’elle a désormais de la difficulté à rester concentrée en sa présence. Résister devient alors une véritable épopée ! Le jour où le grand patron leur demande de l’accompagner à New York en vue d’obtenir un contrat important, LES DEUX COLLÈGUES PLONGENT DANS L’AVENTURE SANS HÉSITER. Patricia découvre alors qu’une personne manigance pour faire échouer l’entente, ce qui occasionne son lot de travail et de stress. La situation se corse encore plus après qu’elle et Gabriel ont échangé un baiser sans équivoque..

Mon avis : Tout d’abord, je commence avec ce qui m’hérite sur le genre de barème que cette maison d’édition semble demander. Ça fait quelques livres de chicklit classés ‘’Adulte’’ que je lis de cette maison et j’en viens à la même conclusion : où sont les scènes intimes? Où est l’amour charnel et passionnel? J’en parle ici, mais c’est que je commence à trouver que c’est une lacune. On est adulte, on veut VIVRE les émotions quand on lit. On ne veut pas les sous-entendre. Une histoire d’adulte de plus de 30 ans qui en reste à des bisous… Dah!! Vous le savez, ceux qui me connaissent, je n’aime pas les romans trop ‘’sexuels’’ trop intenses en scènes intimes, mais je crois fortement qu’il doit y avoir un équilibre.

Ici, j’ai eu l’impression de lire une histoire d’ado.

D’emblée, sachez que je semble être la seule à ne pas avoir adhéré à l’histoire. Je l’ai achetée sous recommandations et commentaires plus que positifs. Pour ma part, je n’ai pas embarqué.

Pourquoi? Le personnage de Gabriel m’a laissée indifférente. Il est trop parfait. Trop honnête! Comme s’il n’avait pas de caractère. Reste que leur relation est belle, mais sans artifices.

La vie de Patricia, je le compare à un long fleuve assez tranquille.

Pour l’histoire globale, c’est très prévisible. Tout s’est passé comme je l’avais imaginée. C’est peut-être le fait que son travail prend beaucoup de place que j’ai autant décrochée? Je ne sais pas trop.

Bref, un roman qui m’a laissé sur ma faim. Qui est trop fleur bleue pour moi. Mais comme je le disais plus haut, je suis probablement la seule qui aura cet avis, alors n’en tenez pas trop compte 😉 hihi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s