Veuve de chasse_T2_Laurence_MarieMillieDessureault

Titre : Veuve de chasse_T2_Laurence

Auteur : Marie- Millie Dessureault

Éditeur : De Mortagne

Date de parution : 27 août 2020

Résumé : Que se passe-t-il quand une fille de la ville, déménagée en région il y a un mois seulement, doit gérer seule les deux garçons de son chum, une belle-mère déplaisante et un félin diabolique ?

Réponse : beaucoup trop de choses !

Quand mon amoureux m’a abandonnée pour un orignal (OK, j’ai été naïve de lui donner ma bénédiction), tout allait bien. C’est cinq minutes après son départ que ça s’est gâché…

A quel âge les enfants commencent-ils à se lever à une heure normale ? Où se cache donc le maudit chat ? Qu’est-ce qu’on met dans un lunch pour des papilles difficiles ? Comment ça, des poux ?!?

Est-ce que cette nouvelle vie est vraiment faite pour moi ? Je n’en doutais pas, jusqu’à ce que j’aille au fameux party Veuve de chasse…

Mon avis : C’était maintenant au tour de Laurence de nous faire voir sa version de Veuve de chasse!

Autant j’ai adoré Julia, autant Laurence m’a laissée indifférente. Oui, elle est drôle et son récit est parsemé de mésaventures. Oui, elle est attachante. Ce qui ne m’a pas rejoint, c’est l’histoire en tant que telle. Lire un roman qui comporte un grand lot de péripéties d’enfant (chialeux comme tous nos enfants peuvent l’être) m’a fait déchanter. L’ostie-de-chat prend tellement de place qu’on en oublie les émotions et la profondeur de l’histoire. Oui, je sais, c’est une chick lit, mais j’aime lorsque ce genre littéraire va plus loin. Qu’on ne reste pas à la surface du drôle. Qu’on y mette un peu plus de contenu.

Oui, c’est humoristique, mais il me manque un certain équilibre entre les jokes, les ‘’sapristi wistiti’’ et le fondement de l’histoire. J’ai bien compris son défi de belle-mère, son défi d’expat, mais je m’attendais à plus. Plus de Laurence. C’est peut-être le fait que mon côté romance n’a pas été comblé qui a fait pencher la balance (j’aime quand il y a de l’amour, de la tension!)

Reste que la fin est mon moment favori. Les émotions explosent, la vraie Laurence ressort enfin et on plonge ainsi totalement dans sa tête et dans son cœur.

Bref, un roman sans casse-tête, une vraie chick lit. Pour moi, ce roman m’a laissé sur ma faim, mais je sais, je suis difficile 😉!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s