Poids lourd_SophieLaroche

Titre : Poids lourd

Auteur : Sophie Laroche

Éditeur : Les éditions de Mortagne

Date de parution : 20 novembre 2019

Résumé: Le gars obèse. Celui qui se goinfre au point de se mettre en danger. Celui dont on se moque.

C’est comme ça que plusieurs me voient… même dans ma propre famille. Sans se demander comment j’en suis arrivé là et comment je le vis.

Pourtant, je suis plus que ces cent soixante-sept kilos, portés comme un fardeau.

Mais, bientôt, ma vie va changer à jamais. Mon estomac de baleine deviendra de la taille de celui d’une souris.

22

Moi qui avais l’habitude des rages de bouffe, j’aurai droit à quelques cuillères de yogourt par jour, après mon opération. Ironique, non ?

Et si je mourais pendant l’intervention ?

Et si ça ne marchait pas ? Ou pire : si j’échouais ?

Et si enfin je sortais de l’obésité ?

Et si…

 

Mon avis : Un sujet qui est si Tabou. Qu’on soit en surplus, sous ou même peu importe le poids, ce sujet est pour la plupart de nous tous : tabou. Gênant. Interdit.

Par rapport au sujet, l’auteure nous plonge dans l’histoire de Simon qui subira l’opération pour qu’il puisse perdre du poids. La Sleeve qu’on appelle. On naviguera avec Simon, on constatera ses efforts, les sacrifices et le travail qu’il a à faire sur lui-même. Ce n’est pas une petite opération bénigne. C’est immense comme étape. Ce roman m’a appris énormément sur ce processus et je lève mon chapeau à tous ceux qui passent au travers cette étape. WOW! Quel dévouement de soi.

Par rapport à l’histoire, j’ai bien aimé. Les personnages autour de Simon sont présents pour lui. C’est beau à voir. Par contre, Simon, je l’ai trouvé ‘’mou’’. Il manquait de caractère. C’est un avis très personnel, j’adore lorsque les personnages principaux ont de la drive, qui fonce et qui déplace de l’air. Ici, j’ai vu Simon y mettre beaucoup d’effort, mais je le sentais en retrait, spectateur de ce qui lui arrive plutôt qu’entrepreneur. J’avais envie de lui dire, Fonce! Persévère! Crois en toi! Bouge!

Reste que j’ai adoré lire les passages manuscrits par les parents de Simon et Angèle. L’idée emmène beaucoup de chaleur et de personnalité au roman. Il ne m’aurait fallu qu’un peu plus d’amour, de tendresse parentale pour être sous le charme à 100%.

Néanmoins, ce roman aidera un grand nombre d’adolescents. C’est un sujet qui atteindra énormément de jeunes adultes, c’est officiel.

medailles-recompenses212

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s