La page manquante_ValérieLanglois

Titre : La page manquante

Auteur : Valérie Langlois

 Éditeur :  Libre Expression

Date de parution : Avril 2019

Résumé: Une femme dont la mémoire a été partiellement effacée vit un long périple de guérison.20
« Une histoire aussi bouleversante que captivante, des personnages attachants avec lesquels on rit et on pleure, La Page manquante, c’est tout ça, mais aussi, et surtout, une réflexion sur le bonheur et sur l’amour. Avec cette tranche de vie transformée en roman, Valérie Langlois prouve que la maladie, loin d’avoir altéré son talent, lui a donné une profondeur nouvelle. »
Mylène Gilbert-Dumas

Salomé Gauthier se réveille dans une chambre d’hôpital. Elle apprend qu’elle vient de passer plusieurs semaines dans le coma. Prisonnière de son corps, elle ne se souvient de rien : il manquera désormais une page à sa vie.

Le récit de ses difficultés de réadaptation se juxtapose avec celui des événements qui ont conduit au drame. Salomé, clouée à son lit et reconnaissant à peine ses proches, devra réapprendre les gestes les plus instinctifs : communiquer, manger, marcher, aimer. Elle persévérera en apprivoisant les séquelles d’un traumatisme qui ne la quittera jamais tout à fait.

Mon avis :  Un roman touchant. L’auteure nous plonge drastiquement dans son univers. Son quotidien. Sa confusion. Les mots viennent nous troubler. On arrive à ressentir le chaos qui bouille en elle et qui domine son corps, son esprit. On arrive à sentir l’urgence qu’elle a de guérir, car on la sent prise dans un corps qui ne répond plus.

Un livre où prônent la persévérance et l’espoir.
Salomé est une personne unique. Oui par cette maladie qui touche qu’une vingtaine de personnes seulement dans le monde entier, mais aussi par sa joie de vivre, de survivre, son envie d’y arriver et de vaincre cette maladie. De retrouver la vraie Salomé.

La suivre durant ce parcours fut un privilège.

Sa force, sa détermination et son sens de la répartie l’ont sans aucun doute sauvé. L’humour et l’autodérision furent probablement son arme secrète contre ce virus.

Les passages avec Édouard sont tendres, drôles. Un être que j’ai adoré apprendre à connaître.

Les dialogues avec Abi sont poignants et émotifs. Salomé est une femme si aimante, une maman tout autant dévouée et une ‘’patiente’’ combattante. Son histoire est captivante.

medailles-recompenses212

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s