Rien n’est simple à Lecce_VickyBélanger

Titre : Rien n’est simple à Lecce

Auteur : Vicky Bélanger

Éditeur : Les éditions de l’Apothéose

Date de parution :  29 septembre 2017

Résumé :  Lorsqu’elle prend la décision de partir enseigner dans une université du sud de l’Italie, Anne-Sarah Castelli est loin de se douter de ce qui l’attend. Ce qu’elle entrevoit comme une simple occasion de découvrir sa région natale et de se rapprocher de ses grands-parents paternels se transforme rapidement en un périple parsemé d’imprévus. D’abord confrontée à un secret familial insoupçonné, elle fera plusieurs rencontres qui changeront drastiquement sa vie. C’est toutefois une histoire d’amour compliquée qui lui causera le plus de remises en question.

4

Dans ce pays où la beauté des paysages est incontestable et où l’accueil des habitants est des plus chaleureux, elle partira à la découverte d’endroits à faire rêver et se retrouvera face à une multitude de situations qui lui feront vivre une montagne russe d’émotions. Amour, amitié, famille, cuisine italienne et excursions mémorables viendront marquer ce voyage extraordinaire et bouleverser l’existence de cette jeune femme à l’aube de la trentaine.

 

 

 

Mon avis : J’avais tout d’abord été accroché par le résumé. Il me rejoignait et j’en étais heureuse que l’auteure m’ait approché pour lire son roman. Le premier roman de Vicky Bélanger a atteint les attentes que j’avais avant de commencer ma lecture.

Au départ, je dois avouer que j’ai eu légèrement de la difficulté à embarquer. C’est vraiment un point personnel qui me déplaît légèrement lorsque je me plonge dans un livre. C’est le fait que l’histoire soit narrée à la troisième personne du singulier plutôt que d’y aller directement avec le ‘’je’’ du personnage principal. Je trouve que ça crée une distance entre le lecteur et le personnage. Par contre, l’histoire était captivante ce qui a fait en sorte que ce petit détail, qui me plait moins habituellement, me dérangeait de moins en moins plus ma lecture progressait.

Une fois bien ancré dans l’histoire, je me suis laissé conquérir par la plume de l’auteure. Je dois admettre que j’ai eu beaucoup plus de dialogues dans ma tête qu’il en avait dans le livre! Il en manquait légèrement pour moi! Je trouve que les dialogues ajoutent un rythme et de la personnalité à l’histoire, aux personnages. C’est souvent ainsi que je m’accroche à eux. À leur tempérament, à leur fougue ou à leur présence d’esprit.

Reste que les descriptions y sont bien faites. J’arrivais à imaginer exactement l’endroit où se trouvait Anne-Sarah. De plus, l’histoire coule d’elle-même. L’auteure y a ajouté des péripéties adéquates et moins clichées de ce à quoi on peut s’attendre d’une personne qui part en voyage outre-mer!  Tous ces petits points font en sorte que j’avais hâte de poursuivre l’histoire. De tourner la prochaine page!

Je peux vous assurer que c’est un premier roman bien réussi pour Vicky Bélanger!

medailles-recompenses212

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s