Antonin_SamuelChampagne

Titre : Antonin

Auteur : Samuel Champagne

Éditeur :  Les éditions de Mortagne

Date de parution : 23 janvier 2019

Résumé : S’ils savaient…

Cette phrase, c’est toute ma vie. Il y a beaucoup de choses que les gens ignorent à mon sujet. J’ai une famille qui m’aime, des amis, je suis bon à l’école. On dit aussi de moi que je suis un grand artiste. Mon existence est parfaite, semble-t-il.

Mais j’en ai eu une autre, avant, avec des parents biologiques qui sont restés dans ma tête, même après mon adoption. Je songe sans cesse à mon père, en colère par ma faute. À ma mère, partie m’acheter un cadeau sans jamais revenir. 06À ces journées que j’ai passées seul, dans l’appartement, à l’attendre du haut de mes six ans. Je pense à la chance que j’ai eue qu’on ait bien voulu de moi et à tout ce que je dois faire pour qu’on ne m’abandonne pas de nouveau.

C’est pourquoi je cache ma douleur. Pour que personne ne sache que je fais des crises de panique ou des cauchemars, parfois même éveillé. Ni ces parents qui me sont tombés du ciel, ni mon frère, ni mes amis. Et surtout pas William, le gars que j’aime, le seul avec qui j’arrive à oublier. Il faut que je garde la tête haute et le passé à l’intérieur. Mais les souvenirs refont toujours surface, et je commence à manquer de force pour les affronter.

 

 

Mon avis :  Une très belle série écrite par Samuel Champagne. Une série au sujet tabou. C’est poignant. Sensible. Bouleversant.

Une série qui ouvre la lumière sur un sujet qui est encore trop tabou : l’homosexualité.

3 romans qui aident à conscientiser l’adolescent autant que le parent à ce que peut ressentir une personne homosexuelle. Par contre, Samuel va bien au-delà de l’homosexualité. Il fait miroiter l’importance d’être bien dans sa peau. De s’aimer soi-même. D’avoir confiance. De se confier.

Antonin, c’est un roman doux, mais si puissant à la fois. Son enfance nous fait passer par des émotions fortes. On s’attache autant au Antonin de 6 ans que celui qu’il est devenu aujourd’hui. L’auteur sait utiliser les mots qui font réfléchir, qui font évoluer le personnage d’une si belle manière. Chaque paragraphe est bien dosé et vise à conscientiser l’entourage d’Antonin, mais aussi à se conscientiser lui-même. L’auteur englobe le lecteur dans cette histoire touchante et on vit la douleur d’Antonin comme si nous étions ce petit garçon de 6 ans. On y sent la peur, mais aussi l’espoir.

Un bon roman. Réellement. Une si belle série!

medailles-recompensesMC

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s