Lune de miel accidentelle_Martine Labonté-Chartrand

Titre : Lune de miel accidentelle

Auteur : Martine Labonté-Chartrand

Éditeur : Les éditeurs réunis

Date de parution :    15 novembre 2017

Résumé :  Après un été plutôt mouvementé, Anne annonce une grande nouvelle à ses voisines et amies : Bruce et elle ont décidé de se marier sous le soleil des Caraïbes. 

D’abord réticentes à l’idée de prendre part à cet événement, Juliette et Véronic acceptent finalement de jouer à fond leur rôle de demoiselle d’honneur.

Mais une mauvaise surprise les attend. La veille des noces, alors que tous les invités sont déjà sur les lieux, les filles apprennent que le futur marié a changé d’avis et qu’il ne fera pas le voyage jusqu’à Cuba.

En colère, la fiancée délaissée réagit promptement à cette volte-face et simule un mariage avec un inconnu pour se venger. Malheureusement pour elle, sa mascarade virera au fiasco et les voeux échangés pendant la cérémonie improvisée auront des conséquences désastreuses.

Même si elle peut compter sur l’aide précieuse de ses fidèles complices, Anne arrivera-t-elle à gérer pour le mieux – et pour le pire ! – sa lune de miel accidentelle et, du coup, sa propre crise existentielle ?

Mon avis : Ce que je peux dire sans hésitation : Vous partez en voyage et vous voulez un livre léger, une chick lit parfaite pour lire les deux pieds dans le sable?

Eh bien, il va vous plaire sans aucun doute!

 Vous aurez entre les mains une lecture soleil comme on les aime.

Pour ma part, j’ai une petite réserve. Le livre est bon. La plume de l’auteure est fluide, mais il me manque l’étincelle.

Cette petite étincelle qui fait en sorte que j’ai envie de continuer ma lecture. Dans ce roman-ci, l’histoire défile et je trouve que ça tourne légèrement en rond. Reste que c’est drôle, mais j’ai l’impression que le livre aurait être pu développer davantage. Les personnages courent d’un bord et de l’autre, on y va de mésaventure en mésaventure et on en oublie d’aller en profondeur pour s’attacher aux personnages principaux.

Néanmoins, c’est une lecture qui m’a divertie, c’est cocasse et typique des histoires qui se déroulent dans le Sud!

Justement, c’est peut-être le fait que l’histoire se passe à Cuba, qui a fait en sorte que j’ai moins été charmée. On en lit souvent, alors j’avais espéré que l’auteure nous sortirait des sentiers battus que de simplement faire vivre une semaine d’enfer typique aux personnages.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s