Jamais trop tard ! : Marion réoriente sa vie_MartineLabonté-Chartrand

Titre : Jamais trop tard ! : Marion réoriente sa vie

Auteur : Martine Labonté-Chartrand

Éditeur : Les éditeurs réunis

Date de parution : 16 août 2016

Résumé : Marion, une sexologue de trente-deux ans, se trouve dans une impasse : sans emploi, divorcée et obligée d’habiter chez son père. Alors qu’elle souhaite elle-même réorienter sa vie, elle déniche un poste de conseillère d’orientation dans un établissement scolaire… Étrange paradoxe !

D’abord hésitante devant ce changement professionnel, la jeune femme voit son intérêt monter en flèche lorsqu’elle découvre la compétition que se livre tout le personnel féminin de l’école pour séduire le directeur. Véritable as en la matière, Marion entre dans la course et se met rapidement à dos toutes ses collègues. Malgré son attitude frivole, la nouvelle venue est sans contredit à la recherche du grand amour. Ayant tissé des liens avec un enseignant charmant, elle se réjouit du voyage étudiant en Grèce auquel tous deux participeront à titre d’accompagnateurs. Mais son enthousiasme fléchit quand elle apprend que son ex-mari supervisera un autre groupe d’adolescents prenant part au même circuit. Prise entre le passé et le présent, elle pourra compter sur l’appui indéfectible de ses amies Marilou et Lucy. Surtout, Marion s’apercevra qu’il n’est jamais trop tard pour reprendre sa vie – et son coeur – en main !

Mon avis : Je peux dire que j’ai passé un bon moment avec Marion.

Par contre, avant d’embarquer dans l’histoire et d’être entièrement captivée… J’en étais au ¾ du roman.

Le résumé était très prometteur. Malheureusement, on doit être rendu à plus de la moitié du roman avant que celui-ci commence à refléter le contenu du livre.

Le roman m’aurait davantage conquis si l’action avait commencé bien avant.

Pendant plusieurs pages je me suis dis : Je le continue ou je change de livre? Surtout que j’ai de la difficulté lorsqu’un roman est écrit de manière narrative

(Le personnage principale est mentionné à la troisième personne) C’est peut-être pour ça que je m’y suis moins attachée.

Par chance, ma petite voix qui me disait de continué a eu raison. La fin du livre est très bonne et nous charme complètement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s